Comment faire un cunnilingus parfait ? techniques et astuces dans cet article !

Selon votre familiarité avec le terme et surtout avec l’acte sexuel associé, le cunnilingus peut sembler soit terriblement intimidant soit extrêmement torride et excitant.

Cunnilingus est un terme d’origine latine qui désigne le sexe oral pratiqué sur un vagin. Définition simple mais efficace! En règle générale, les hommes effectuent des cunnilingus aux femmes mais dans les couples lesbians une femme peut également effectuer un cunni à une autre femme (voir à elle-même si elle est très souple).

Après cette définition somme toute simpliste, nous allons détailler dans cet article les secrets et astuces pour maitriser l’art du cunnilingus.

Qu’est-ce que le cunnilingus? 

Alors en quoi cela consiste de faire un cunnilingus ? 

Eh bien, comme tout acte sexuel, cela dépend en quelque sorte des deux partenaires impliqués. Il y a certaines actions et mouvements du cunnilingus qui sont assez universels (la majorité des femmes les aiment et on les abordera plus loin dans l’article), mais l’important est avant tout que vous et la femme à laquelle vous faites un cunnilingus soient sur la même longueur d’onde. L’important est de communiquer. Certaines choses qui semblent incroyables et hyper stimulantes pour une femme peuvent sembler sans effet – voire douloureuses – pour une autre. Chacune a une sensibilité différente du clitoris. La meilleure façon de savoir avec certitude ce qui plait à votre femme est d’essayer et de se parler.

Mais en bref, le cunnilingus consiste pour un homme (ou une lesbienne) à stimuler le sexe de sa partenaire, plus particulièrement le clitoris – ou plutôt, la tête clitoridienne, qui est située directement au-dessus du vagin, à l’aide de sa bouche et de sa langue (et également parfois un peu de ses doigts). La stimulation se faisant avec la bouche, il est donc possible (et recommandé!) de sucer le clitoris, de sucer ou de lécher les petites lèvres, ou d’insérer votre langue dans l’ouverture vaginale de votre partenaire.

Pourquoi le cunnilingus est-il important?

Bonne question… Pour mieux comprendre l’importance d’un bon cunni je vous propose la fiction suivante :

Imaginez votre femme frottant son clitoris contre vos testicules jusqu’à ce qu’elle atteigne un orgasme très puissant. Puis elle se tourne vers vous toujours dans son nuage de plaisir post-coïtal et vous dit: « Est-ce que c’était bon pour toi aussi? »  

En tant qu’homme, il y a de bonnes chances que cela ne vous soit jamais arrivé mais ce type de situation n’est pas complètement étrangère aux femmes. En effet, beaucoup de femmes sont habituées au sexe d’abord et avant tout dédié au plaisir d’un homme – ou, dans certains cas malheureux, exclusivement au plaisir de l’homme. L’homme prend son plaisir et atteint son orgasme et la partie de jambe en l’air est terminée alors que la femme reste très souvent sur sa faim. Cela est en partie dû au fait que la source principale de plaisir sur le corps d’une femme -le clitoris- est souvent minimisée par de nombreux gars si ce n’est pas complètement ignorée.

Pour mettre cela en perspective, ce serait comme si, pendant les rapports sexuels, le gland de votre pénis ne touchait aucune partie du corps de votre partenaire. Dans le scénario testicule/clitoris décrit plus haut, vous pourriez ressentir du plaisir; après tout, les testicules ont des terminaisons nerveuses et cela peut être profondément excitant lorsqu’ils sont touchés. De plus, vous pourriez être excité juste pour être nu avec une autre personne, et il pourrait être excitant de savoir qu’elle est excitée en votre présence. Mais sans aucune stimulation de votre pénis et de votre gland, il y a peu de chance que vous atteignez l’orgasme, et vous allez probablement être au moins un peu déçu de ce rapport bien que votre partenaire est eue un orgasme de folie. 

Vous avez saisi le problème? La bonne nouvelle est que s’assurer que sa partenaire ne connaît pas la version féminine de ce scénario n’est pas particulièrement compliqué. En effet, il vous suffit de commencer à intégrer la stimulation clitoridienne dans vos parties de jambe en l’air avec la même régularité que la pénétration. 

Et la meilleure façon de le faire est par le sexe oral, c’est à dire le fameux cunnilingus.

Conseils et astuces pour réaliser un cunnilingus parfait

Maintenant que vous avez lu les paragraphes précèdent, vous avez certainement décidé de commencer ou de vous perfectionner dans l’art du cunnilingus. Très bien! Mais attention car si vous ne savez pas ce que vous faites, cela peut être, au mieux, intimidant pour vous et, au pire, totalement infructueux voir contreproductif si vous y allez comme un bourrin. 

Pour vous aider à ne pas vous retrouver avec la tête entre les jambes de votre partenaire, saisi par une profonde sensation de panique ou de confusion, nous avons détaillé ci-dessous les techniques, astuces et conseils de base afin que vous réaliseriez un cunni parfait.

Pour réaliser un cunnilingus, il faut déjà localiser le clitoris

clitoris - cunnilingus

Comme mentionné ci-dessus, pour de nombreuses personnes, le cunnilingus consiste globalement à léchouiller la tête clitoridienne située juste au-dessus de l’ouverture vaginale. Que vous le cherchiez à la langue ou que vous le ressentiez au toucher, trouver le cunnilingus est une première étape importante dans la réalisation d’un cunnilingus parfais.  

Ce conseil peut paraitre bête et évident mais pour certaines personnes, ce sera un peu plus difficile à trouver car selon leur type de corps, leurs poils pubiens et la taille de leur clitoris, certaines filles ont un clitoris un peu plus dissimulé que d’autre. Mais rassurez-vous, la chasse au clitoris en vaudra toujours la peine. 

Léchez le clitoris avec attention et écoute

Une fois que vous avez localisé le clitoris de votre partenaire, eh bien, commencez à le lécher! Il existe de nombreuses façons de lécher le clitoris de votre partenaire – rapidement ou lentement, en utilisant toute la longueur de votre langue ou uniquement l’extrémité, doucement ou plus puissamment… 

A ce moment là du cunni, vous devez essayer de comprendre ce que votre partenaire aime, donc lors des premiers cunnilingus avec une filles, il est important de tester différents styles de léchouilles. De plus sur une même personne, une façon de lécher/sucer qui fait du bien à un moment donné peut être trop intense le lendemain, et ainsi de suite. 

L’important est donc de rester toujours sensible à tout ce que dit votre partenaire («Allez plus vite!» Ou «Ooh! Trop fort!», Etc.) et aussi de prêter attention à ses habitudes respiratoires ou à ses gémissements. Le body language est aussi important pour savoir ce qui lui plait ou non. 

En effet, lorsque vous atteigniez une certaine complicité sexuelle avec votre partenaire, il est alors plus facile voir évident de savoir si cela fonctionne même si votre partenaire ne dit pas un mot, car l’excitation sexuelle est souvent traduite inconsciemment en réponses physiques, comme une respiration plus forte, des muscles tendus et des cambrures du dos, entre autres. 

Tombez amoureux de sa vulve et faites lui savoir

Prenons l’exemple suivant : Aimeriez-vous que de votre copine/compagne vous fasse une fellation si vous sentez qu’elle n’est pas du tout à l’aise, voir que cela la répugne, avec l’idée de placer votre pénis dans sa bouche? Probablement pas. Le sexe est en effet beaucoup plus amusant quand tout le monde l’apprécie et que le plaisir est partagé. Et bien c’est la même chose avec le cunnilingus et la vulve de votre partenaire. Pour que le cunnilingus soit existant pour elle, vous devez apprécier sa vulve et elle doit le savoir (ou tout du moins le ressentir).

Plus vous vous amusez, plus votre partenaire appréciera l’expérience, c’est assez simple que cela. Votre partenaire peut avoir des complexes au sujet de l’apparence de sa vulve (taille des lèvres, taille du clito,…) et même si vous pensez que ce n’est pas votre travail de l’aider à se défaire de tous les effets néfastes de ses complexes, vous devez montrer de l’appréciation et de l’admiration pour sa chatte. Cela l’aidera à se détendre et à beaucoup plus apprécier les moments de sexe oral comme le cunnilingus. 

Jouez avec les petites lèvres de votre partenaire pour démultiplier les plaisirs du cunnilingus

Une partie importante du cunnilingus qui est parfois négligée est de jouer avec les petites lèvres de votre partenaire, familièrement appelées les lèvres de la chatte. 

Le but du cunnilingus est de stimuler le clitoris de votre copine et vous ne devez pas oublier que vous pouvez stimuler le tissu érectile interne du clitoris via les lèvres du sexe féminin. Caressez, massez, sucez et pressez légèrement ses petites lèvres et vous stimulerez également le complexe clitoridien interne.

Ce n’est peut-être pas aussi agréable que de lécher ou de sucer le clitoris, mais cela ne signifie pas que ce n’est pas une partie amusante de l’équation, et c’est une bonne option si vous voulez ajouter quelques variations ici et là à la pratique du cunnilingus. 

Ne faites pas d’hypothèse sur ce qu’aime votre partenaire dans le sexe oral

Chaque vulve, chaque chatte, chaque clitoris est différent. Ce qui a bien fonctionné avec une fille lors d’un précédent cunni peut ne pas fonctionner avec votre partenaire actuelle, alors ne faites pas d’hypothèse sur ce qu’elle aimera.

Toutes les filles ne veulent pas le sexe oral de la même manière. Même si votre partenaire précédente aimait ce que vous avez fait avec votre langue, votre prochain partenaire pourrait le détester.

Demandez à votre partenaire de vous guider lors du cunnilingus

Donc, si les hypothèses sont à proscrire, comment savoir quoi faire? Facile. Il suffit de demander! N’hésitez pas à demandez le retour de votre partenaire sur la façon dont vous réaliser les cunnis. Ecoutez ses commentaires et suivez ses conseils. Demandez toujours ce que votre partenaire aime. Toujours. Il ne faut pas devinez ou supposez ce qui lui fait du bien et l’oriente vers un orgasme.  Le plus simple est de le demander.

Demander ce que votre partenaire aime ou veut peut sembler intimidant si vous n’y êtes pas habitué – mais c’est une bonne habitude à prendre. Premièrement, se soucier de l’expérience de votre partenaire est l’une des pierres angulaires du consentement sexuel. Deuxièmement, être capable d’avoir ce type de conversations, à la fois pendant les rapports sexuels et à l’extérieur de la chambre, améliorera les relations sexuelles pour vous deux. 

N’hésitez pas à faire du bruit pendant le cunni!

Lorsque vous faites un cunnilingus, il est fort possible que vous soyez très concentré sur ce que vous faites. Votre partenaire pourrait alors être celle qui fait la majorité du bruit et cela pourrait être un peu déconcertant. 

Votre amoureuse veut savoir que vous vous amusez à lui faire un cunni et que vous prenez aussi du plaisir, alors laissez vos sons émaner sans aucune gêne. Respirez profondément, gémissez si vous en sentez le besoin et laissez vos sons et petit bruit d’enthousiasme et de plaisir sortir sans retenue.

Vous pouvez également prendre un moment ici et là pour parler à votre partenaire et lui dire combien vous vous amusez, ou combien vous aimez le goût de sa chatte, ou même parler cru . 

Pratiquez le cunnilingus dans de nombreuses positions sexuelles

Beaucoup de personnes s’imaginent que le cunnilingus s’effectue uniquement dans une position de style missionnaire, avec la femme sur le dos, les jambes écartées, et l’homme allongé ou à genoux entre ses jambes. Mais bien que ce soit une façon courante et simple d’aborder le cunnilingus, c’est loin d’être le seul moyen de le faire fonctionner. 

Le cunnilingus peut être pratiqué dans de nombreuses positions – du style missionnaire typique à la position assise ou à la lécher dans le dos. N’hésitez pas à changer et à tester des choses. C’est aussi quelque chose qui peut être fait en position debout ou assise – ce qui signifie que vous pouvez toujours trouver une position pour faire un cunni à votre partenaire même si vous n’avez pas de surface plane comme un lit ou un canapé. De quoi le réaliser dans des situations et des lieux atypiques et excitants!

Alors maintenant à vous de lécher!